La petite histoire de la balle #1

Publié le par Team Cdlaballe

L’histoire des balles est fascinante. Par définition petites et sphériques, les balles ont toujours su rebondir pour traverser les époques et façonner, encore aujourd’hui - à l’heure de la sur-digitalisation/modernisation du monde -, nos sports bien-aimés. Malgré toute leur importance, la rédaction de Cdlaballe s’est rendue compte qu’elles n’étaient que trop peu connues de ses internautes. Premier coup de projecteur aujourd’hui :

  • La balle de Golf : Mesdames et messieurs, voici la reine, le prince, le roi, l’empereur des balles ! Très élitiste dans l’approche, la balle de golf n’en est pas moins fiable et sympathique, pour vue qu’elle vous considère « des siens ».

balle

  • La balle de Ping Pong : Si elle fait partie de la famille des balles de sport, la balle de ping-pong semble être la petite soeur un peu timide, beaucoup trop frêle. Présente au repas de famille, elle ne se fait réellement respecter… 

ping pong

  • La balle de Baseball : Ici, l’on est face à un individu un peu particulier. Comment dire, la balle de baseball a des passions jugées « suspectes ». Alors oui, se prendre des coups de batte toute la journée n’est pas une activité « légitime », mais ce bon vieux tonton qu’est la balle de baseball est quand même sacrément marrant !

base ball

  • La balle de Tennis : Je vous présente le jeune neveu ! Celui-ci est plein d’énergie, il boit 3 litres de jus d’orange par jour et n’est pas vraiment près à te laisser parler. La balle de tennis est le mauvais compagnon, si tu cherche à passer ton repas de famille caché derrière ton portable.

balle

 

Retour à c'est de la balle

Publié dans A balle de tests

Commenter cet article